Déjà distingués par l’UEFA, Robert Lewandowski et Pernille Harder font figure d’inhabituels favoris pour remporter jeudi (19h00/18h00 GMT) les prix Fifa «The Best» de meilleurs joueur et joueuse de l’année, récompenses suprêmes du football en 2020… faute de Ballon d’Or.
Jusqu’ici, jamais le buteur polonais du Bayern n’avait été en mesure de déboulonner le duo Ronaldo-Messi, les deux autres finalistes, qui se sont partagés trois des quatre trophées «The Best» et onze des douze derniers Ballons d’Or, ne cédant que face au Croate Luka Modric en 2018.
Mais à 32 ans, «Lewy» a été l’un des grands artisans du triplé Championnat-Coupe-Ligue du Bayern, empilant en 2019-2020 34 buts en Bundesliga et 15 sur la scène européenne. Et, sacré meilleur joueur UEFA début octobre, il a attaqué 2020-2021 sur des bases similaires. Avec son premier sacre en C1 en août, effaçant la finale de Ligue des champions perdue en 2013 avec Dortmund, le Polonais a «mérité» ce trophée «comme personne d’autre. C’était la saison de sa vie», plaide auprès de l’AFP le président du club bavarois, Karl-Heinz Rummenigge.
Le Polonais aurait certes pu rêver d’un Ballon d’Or, lui qui n’est jamais monté sur le podium. Mais la récompense attribuée par France Football a été annulée pour la première fois depuis 1956, tant la pandémie de Covid-19 a perturbé la saison.
Messi, roi d’un
pâle Barça
Bourreau des défenses de Bundesliga, le canonnier a longtemps souffert d’être moins reconnu sur la scène internationale, pénalisé par une faible sélection polonaise mais aussi par sa difficulté à être décisif dans les matches couperets de C1.
S’il n’a pas marqué en finale face au Paris-SG (1-0), il a offert un feu d’artifice en huitièmes de finale face à Chelsea (trois buts et quatre passes décisives), et y a ajouté un but en quarts lors du festival contre Barcelone (8-2) et un en demi-finale pour sortir Lyon (3-0).
Face à lui, l’Argentin Lionel Messi, 33 ans, a empoché en 2019-2020 un septième titre de meilleur buteur de Liga, avant un été agité par ses envies de départ. D’autant que son Barça, friable en défense et poussif en attaque, a cédé le championnat au Real, quitté la C1 sur la raclée historique face au Bayern, et semble déjà distancé dans la course au titre en Liga cette saison.
A 35 ans, le Portugais Cristiano Ronaldo coule des jours plus tranquilles à la Juventus, avec deux titres nationaux depuis son arrivée à l’été 2018 et 37 buts sur la saison 2019-2020, mais il pourrait pâtir de l’élimination des bianconeri face à l’OL en huitièmes de finale de C1.
Les lauréats des prix «The Best» sont désignés par un vote des capitaines et sélectionneurs des équipes nationales, d’un groupe de plus de 200 journalistes, ainsi que des supporters consultés en ligne du 25 novembre au 9 décembre. <