Plusieurs dizaines d’habitants du village de Fid Nafâa, relevant de la commune de Tadjenanet (sud de Mila), ont bloqué, dimanche, la route reliant le chef-lieu de leur commune à la commune voisine de Benyahia-Abderrahmane pour protester contre le non-raccordement

de leur groupement d’habitations au réseau de gaz naturel. Les protestataires ont expliqué avoir porté leurs revendications à plusieurs reprises aux Assemblées populaires communales, affirmant qu’ils vont « poursuivre leur mouvement de protestation » jusqu’à ce que le chef de l’Exécutif local intervienne et mette fin à leur calvaire de la bouteille de gaz butane. Le vice-président de l’Assemblée populaire communale, Adel Bouguerne a, de son côté affirmé que plusieurs membres de l’APC se sont déplacés in situ pour trouver une solution aux problèmes des protestataires mais que ces derniers ont refusé tout dialogue autre qu’avec le wali. Evoquant les revendications des habitants de Fid Nafâa, cet élu a expliqué que « le coût de raccordement de ces logements au réseau de gaz naturel est trop onéreux et ne peut être pris en charge que par les services de la wilaya ».