Le FFS rappelle, dans un communiqué, que « la commémoration du 31e anniversaire des événements du 5 Octobre revêt, aujourd’hui, une importance et un caractère particuliers pour le peuple algérien et pour son histoire ». Pour le Front des forces socialistes, « les Algériennes et les Algériens célébreront dans la dignité et la solennité cette date significative dans le parcours incessant et courageux du peuple algérien pour la liberté, l’émancipation et la démocratie ».
Rappelant les acquis démocratiques d’Octobre, le FFS souligne que « 31 ans après cette insurrection populaire, qui a bouleversé les arcanes du régime unique, de l’époque, et qui a imposé au forceps l’avènement du multipartisme et de l’ouverture médiatique, le peuple algérien et le pays se retrouvent otages d’une crise multiforme qui met en péril leurs existences et leur souveraineté». Le FFS rappelle à cet effet que « les épisodes révolutionnaires, qui sont, pour la plupart, tragiques et pénibles, sont primordiaux pour dissuader ceux qui seraient tentés ou inspirés par la cruauté et la brutalité de ceux qui, durant des décennies, ont affronté le peuple algérien par le fer et la poudre ». Le FFS rend à l’occasion un hommage appuyé à « ceux qui se sont sacrifiés durant des années pour une Algérie libre, démocratique et souveraine ». Relevant la continuité de toutes les révolutions qui ont marqué l’histoire de l’Algérie, le FFS dit avoir « toujours considéré que toutes les révolutions populaires, qui ont marqué la longue marche du peuple algérien pour son autodétermination, se complètent et étaient toutes importantes et nécessaires pour l’éclosion de l’actuel sursaut populaire qui a émerveillé le monde entier ». Rendant au passage hommage aux millions d’Algériens « pour leur détermination et leur courage dans leur lutte pour l’avènement de la deuxième République et l’instauration d’un Etat de droit », le FFS insiste sur l’importance du « dialogue global et inclusif » comme moyen civilisé, transparent et démocratique pour trouver une issue salutaire à la crise politique actuelle.