La nouvelle composante du secrétariat national du Front des forces socialistes (FFS)  sera annoncée, aujourd’hui, par le Premier secrétaire du parti Mohamed Hadj Djilani, lors du conseil national extraordinaire qui se tiendra au siège national du plus vieux parti de l’opposition.

La liste finale du secrétariat national n’a pas filtré, toutefois, des sources proches du parti révèlent la nouvelle orientation décidée par l’Instance présidentielle issue du dernier congrès extraordinaire tenu le 20 avril dernier. Selon ces dernières, des proches du clan d’Aziz Baloul et de Karim Baloul vont quitter le secrétariat national.  Mohamed Hadj Djilani est ainsi chargé de poursuivre l’affaiblissement de ce qui est appelé dans les milieux du FFS « le cabinet noir ». Les cadres du parti qui ont publiquement soutenu «le cabinet noir», à l’exemple de président du groupe parlementaire du parti Chafaâ Bouaïche et le président de l’APW de Tizi Ouzou Youcef Aouchiche, seraient écartés du secrétariat national du FFS. D’après une source proche du parti, l’instance présidentielle veut réduire l’influence d’Aziz Baloul et Karim Baloul sans faire trop de bruit. «La nouvelle instance présidentielle a donné instruction au premier secrétaire du parti d’isoler davantage les éléments qui ont prêté allégeance au cabinet noir.
Mais, elle ne souhaite pas que cette opération se transforme en crise interne. Autrement dit, Mohamed Hadj Djilani est appelé à agir avec intelligence pour éviter une confrontation directe avec ses adversaires de l’actuelle instance présidentielle », explique notre source.
De nouvelles figures sont attendues, par ailleurs, dans le secrétariat national. Des anciens cadres marginalisés par le cabinet noir auraient été contactés pour rejoindre la nouvelle équipe. Par cette initiative, l’instance présidentielle veut se renforcer en prévision du prochain congrès ordinaire qui devrait avoir lieu, selon les statuts du parti, avant la fin de l’année en cours. Un congrès qui s’annonce chaud au vu des divergences de vision entre les responsables du parti sur le sort de l’instance présidentielle. En revanche, la confiance sera renouvelée à des membres du secrétariat sortant. Il s’agit de personnes ayant soutenu la liste d’Ali Laskri lors du congrès extraordinaire.