Le coordinateur national du MDS (Mouvement démocratique et social) , Fethi Ghares, a été placé ce jeudi sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de Bainem, annonce, sur sa page facebook, le Comité National pour la libération des détenus (CNLD). A noter que l’homme politique avait été arrêté la veille (lire l’article de Reporters en cliquant ICI). La même source précise qu’après sa présentation devant le procureur du tribunal de Bainem (Bab El Oued), Fethi Ghares « a transmis son dossier devant le juge d’instruction du même tribunal qui le plaça sous mandat de dépôt ». Selon le CNLD, les chefs d’inculpation sont : »Atteinte à la personne du président de la République, outrage à corps constitué, diffusion au public des publications pouvant porter atteinte à l’intérêt national, diffusion d’informations pouvant porter atteinte à l’unité nationale, diffusion d’informations pouvant porter atteinte à l’ordre public. »