La journée du dimanche 1er mai 2022, fête du travail, sera chômée et payée pour l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, des établissements et offices publics et privés, indique, mercredi, un communiqué conjoint du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, et de la Direction générale de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

“A l’occasion de la fête du travail et conformément à la loi 63-278 du 26 juillet 1963 modifié et complétée fixant la liste des fêtes légales, la journée du dimanche 1er mai 2022, est chômée et payée pour l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, des établissements et offices publics et privés, ainsi qu’aux personnels des entreprises publiques et privées, tous secteurs et statuts juridiques confondus, y compris les personnels payés à l’heure ou à la journée”, précise le communiqué.

Toutefois, “les institutions, administrations, établissements, offices et entreprises précités, sont tenus de prendre les mesures nécessaires pour assurer la continuité des services organisés en mode de travail posté”, souligne la même source.