Lancé le 5 avril dernier, le Festival virtuel du film à domicile (Domum), organisé par l’association culturelle « Daw el Moutawassit » (Lumière de la Méditerranée), a déjà reçu une quinzaine de films durant les deux premiers jours de l’appel à participation, selon son chargé de communication Abdelhakim Djebnoune.

Cet évènement cinématographique, organisé sous la tutelle de la Direction de la culture de la wilaya d’Annaba, en collaboration avec le Centre algérien de la cinématographie, le Festival international du film amateur de Kélibia en Tunisie et les Journées cinématographiques de Damas, en Syrie, au 30 avril 2020, vise à encourager la créativité et donner vie aux activités culturelles durant ces circonstances exceptionnelles traversées par notre pays, à travers la production et la promotion de films produits à domicile, affirme le communiqué de presse reçu par notre Rédaction. L’objectif étant aussi, selon la même source, « d’animer la scène culturelle plombée par les mesures préventives prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et créer des distractions au sein des familles pour dépasser l’ennui durant le confinement sanitaire ».
Les participants doivent suivre les conditions suivantes, « les films doivent être envoyés avant le 20 avril 2020, la participation est ouverte pour tout le monde et se fait avec des court-métrages ou des « vidéo-art », ainsi le film doit être intégralement réalisé à l’intérieur de la maison ». Il est aussi question de la prise de vues, qui doit se faire à l’horizontal (mode paysage), la durée du film ne doit pas dépasser aussi les 3 minutes. Le festival donne une liberté totale, aux participants dans le choix des sujets traités par leur film. L’idée doit être originale et compréhensible et le film envoyé ne doit contenir aucune scène ni promouvoir des idées en contradiction avec les valeurs humaines universelles.
Par ailleurs, les organisateurs de Domum (maison en latin) exigent la non-participation du court métrage dans un précédent événement culturel ou télévisé et sa non-diffusion antérieure sur les réseaux sociaux. Autres conditions de participations, « chaque participant peut s’inscrire avec un seul film, la prise de scène doit se faire avec un Smartphone ou une caméra et le montage du film doit se faire exclusivement à l’aide d’applications sur Smartphone ». Les films doivent être accompagnés d’une fiche artistique et d’un résumé de 3 lignes, avant le 20 avril 2020 à la boîte mail domum.festival@gmail.com Le vote sera ouvert au public sur la page Facebook du festival afin de sélectionner le meilleur film à partir du début des projections. La projection des films sur les différentes plateformes sociales du festival se fera du 20 au 25 avril 2020.
Il est mentionné également dans le communiqué que « les participants les plus actifs sur la page officielle du festival seront honorés par le sponsor du Festival, l’agence de voyage Instal. Les résultats seront annoncés le 30 avril prochain ». En ce qui concerne les distinctions, les organisateurs affirment que « les lauréats recevront, de la part de la direction de la culture d’Annaba, les distinctions virtuelles suivantes : le trophée Arobase d’or, le trophée Arobase d’argent ou encore le trophée Arobase de bronze. Ainsi que des abonnements Netflix, Spotify et des cartes gift Google Play de la part de l’opérateur économique Monsieur Accessoires.
Le Centre algérien de la cinématographie se chargera de la promotion de films lauréats sur son site officiel. En parallèle de la projection des films, des ateliers interactifs et pédagogiques seront tenus par des spécialistes de cinéma et de l’audiovisuel sur la page Facebook officielle du festival.
Le jury sera présidé par le Directeur du centre algérien du cinéma, réalisateur et critique cinématographique, Salim Agar, et aura comme membres la productrice et réalisatrice de cinéma, Fatima Ouezen, le réalisateur de cinéma marocain Messaoud Bouchâïb, le réalisateur de cinéma syrien El-Mouhhaned Keltoum ou encore l’ex-Directeur du Festival de Kélibia du film amateur en Tunisie, Aymen El-Djalili.
Le comité de sélection sera présidé par la journaliste spécialiste en cinématographie Dalila Malek et sera composé par le journaliste et critique cinématographique Fayçal Métaoui ainsi que le réalisateur de cinéma Ahmed Zir. Par ailleurs, le Comité d’organisation est composé de Dalil Belkhoudir, coordinateur général, Ahmed Hamel, chargé du suivi artistique, Abdelhakim Djebnoune, chargé de la communication, Dia Eddine Hachem supervisera les ateliers interactifs et pédagogiques. n