Le cinéaste Amar Tribèche a été officiellement installé, dans la journée de lundi, dans les fonctions de commissaire du Festival national du film amazigh en remplacement de Farid Mahiout, qui occupait ce poste depuis 2015

en remplacement de Ould Ali El Hadi qui venait d’être nommé ministre de la Jeunesse et des Sports. La cérémonie d’installation a été présidée par M. Bougandoura et Mme Bencheikh, respectivement directeur de l’organisation et de la production culturelle et artistique et directrice du développement, de la production et de la promotion des arts, au ministère de la Culture. La nomination de Amar Tribèche à ce poste a été annoncée il y a quelques jours par le ministre de la Culture en personne via un tweet. «En reconnaissance de son parcours exceptionnel, son engagement au service du cinéma algérien, sa conviction de faire de l’amazighité un élément fondamental de l’identité nationale, le cinéaste Amar Tribèche a été nommé commissaire du Festival du film amazigh à Tizi Ouzou», avait notamment écrit le ministre de la Culture. Natif de Tizi Ouzou, Amar Tribèche a été réalisateur durant de longues années à la RTA. Il a à son actif plusieurs téléfilms et documentaires. Il avait effectué un court passage à la tête du théâtre régional de Tizi Ouzou dès les premières années de sa création. Sa désignation comme commissaire du FNFA intervient alors que la date de la tenue de ce rendez-vous culturel n’est pas encore fixée. Un appel à participation a été lancé aux réalisateurs pour le dépôt de leurs films.
A. M.