Le ministère de la Jeunesse et des Sports a appelé à la nécessité de respecter les critères de constitution des fédérations sportives nationales, au plus tard le 31 décembre 2022, date limite de mise en conformité avec les dispositions de l’arrêté interministériel du 5 mars 2016, indique un communiqué du MJS.
«Le ministère de la Jeunesse et des Sports informe toutes les fédérations sportives qu’il convient de respecter les dispositions des articles 4, 5 et 6 de l’arrêté interministériel du 25 joumada 1437, correspondant au 5 mars 2016, désignant les critères de constitution de la Fédération nationale sportive, au plus tard le 31 décembre 2022, date limite pour se conformer aux critères de constitution de la Fédération sportive», précise le MJS.
A cet égard, les fédérations sportives doivent respecter le nombre d’associations et de clubs sportifs, le nombre de licenciés de la spécialité ou des spécialités sportives, la présence d’un organisme sportif international qui gère la spécialité sportive et l’exercice de la spécialité sportive au niveau national depuis au moins un an.
Selon l’arrêté interministériel, chaque spécialité sportive doit contenir au minimum vingt-cinq (25) clubs et associations sportives, répartis sur 12 wilayas au minimum. Pour les clubs sportifs et les associations qui veulent créer une fédération sportive nationale, ils doivent regrouper au moins six (6) clubs sportifs.
Les clubs et associations sportives qui souhaitent créer une fédération sportive, doivent également contenir au moins cinq cents (500) licenciés. Le MJS considère qu’en cas de non-respect de ces dispositions, les fédérations sportives nationales seront considérées comme des comités nationaux et ils seront affectés à une fédération sportive nationale de leur spécialité.