Le président de la Fédération algérienne de bodybuilding, fitness et powerlifting (FABBFPL), Moussa Messaour, a été suspendu suite à un «rapport accablant» de l’inspection générale du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), a-t-on appris hier du MJS. «Le président Moussa Messaour a été suspendu après un rapport accablant de l’inspection générale», a indiqué la même source, sans plus de détails.
Réélu en 2017 pour un deuxième mandat consécutif à la tête de la FABBFPL, Messaour avait déjà eu un passage en tant que président de l’instance fédérale entre 2006 et 2009. Il occupe également le poste de président de la Confédération africaine de powerlifting. Messaour était en conflit avec plusieurs athlètes algériens de la discipline. (APS)