Dans un entretien accordé à Mundo Deportivo, le président du Barça Josep Maria Bartomeu a montré qu’il souhaitait apaiser ses tensions avec Lionel Messi qui lui reproche de lui avoir menti. Josep Maria Bartomeu veut soigner l’image de ses relations avec Lionel Messi. La dernière sortie médiatique du président catalan montre qu’il vise l’apaisement. «En tant que président, je ne serai pas en conflit avec Leo, il est notre capitaine et notre chef», a-t-il déclaré à Mundo Deportivo. « Il parle sur le terrain, il s’est plongé dans le projet Koeman, assure le président. Ce qui doit être dit a été dit. Je ne pouvais pas permettre, ni personne, que Messi parte : il est le meilleur du monde et nous voulons qu’il continue avec nous. Et pour Koeman, c’est une assurance de succès. » « Je n’entrerai pas en conflit avec notre capitaine, a-t-il répété. On parle de ces choses à la maison et on le fera, mais pas publiquement. Nous devons nous féliciter que Messi continue avec nous. Profitons-en car c’est le meilleur au monde. »

Une motion de censure en cours contre Bartomeu
Pour rappel, jeudi, le nombre de signatures demandées a été atteint pour qu’un référendum sur le départ du président du Barça ait lieu. Dans les prochains jours, Bartomeu et son conseil d’administration peuvent être limogés par les socios. Cela explique peut-être sa sortie.
D’après les médias espagnols, Lionel Messi aurait plusieurs reproches à faire à son président. Ce dernier lui aurait assuré qu’il n’avait pas fait signer Antoine Griezmann, or quelques jours après, le Français débarquait. Il lui en voudrait énormément pour le départ de Neymar au PSG. Enfin, la saison dernière, l’Argentin a prévenu très tôt Bartomeu de son intention de partir, le président lui ouvrant la porte, ce qu’il n’a finalement pas fait. n