La saison du FC Barcelone se passe relativement bien. Le club catalan a certes connu une grosse défaite lors du match aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions face au Paris Saint-Germain, mais fait très bonne figure en Liga, a récupéré beaucoup de certitudes dans le jeu, et surtout, voit comment de nombreuses pépites émergent. Mais, forcément, il y a des joueurs laissés sur le côté.
C’est le cas de l’expérimenté Miralem Pjanic, qui a dégringolé dans la hiérarchie au point d’être derrière Riqui Puig et même Ilaix Moriba dans la rotation. Il faut dire que les relations de l’ancien de l’OL avec le tacticien néerlandais sont pour le moins tendues. Dans un entretien publié en Italie en décembre, le milieu de terrain de 30 ans avait fait savoir qu’il voulait jouer plus. Il y avait aussi eu une publication Instagram interprétée par différents médias comme un tacle à son entraîneur. « Il doit améliorer le rythme du ballon et être plus conscient de sa position sur le terrain », avait confié l’ancien sélectionneur des Oranje à son sujet.

IL RECLAME DU TEMPS DE JEU
Celui qui n’a démarré que 6 rencontres de championnat (17 participations au total) s’est exprimé, en Espagne cette fois. Dans un entretien accordé à Mundo Deportivo, il a ainsi envoyé un message à son coach : « je lui demande de la continuité, deux ou trois matchs pour pouvoir montrer mon jeu. C’est ce dont a besoin tout joueur. Mais je vais continuer de travailler à chaque entraînement pour gagner ces opportunités. »
« Le coach mise beaucoup sur les jeunes de La Masia, c’est très bon pour le club parce que ça veut dire que tu veux conserver un certain style et parier sur les joueurs que tu as formés, moi je peux apporter mon expérience dans les rencontres importantes », a ainsi lâché l’international bosnien. Reste à voir si Ronald Koeman sera réceptif à son message…

L’agent de Gareth Bale calme le jeu autour du Real Madrid
«La raison principale pour laquelle je suis venu aux Spurs cette année, c’était de jouer au football avant tout. Je voulais être en forme pour jouer quand l’Euro débutera. L’idée de départ était de faire un an aux Spurs et après l’Euro, il me restera un an de contrat avec le Real. Mon projet, c’est d’y retourner, c’est tout ce que j’ai comme projet.» Il y a quelques jours, Gareth Bale avait annoncé son plan pour la suite de sa carrière. Sa volonté est donc de retourner en Espagne dès la fin de son prêt.
Pas sûr que le Real Madrid ait le même projet pour le Gallois. Avec encore un an de contrat et un salaire qui pèse très lourd, le joueur de 31 ans coûterait encore cher à la formation de Florentino Pérez. Le patron de la Casa Blanca cherchera sans doute à s’en débarrasser le plus vite possible, d’autant que son prêt n’est pas non plus une grande réussite à Tottenham. Interrogé par ESPN, Jonathan Barnett, l’agent du joueur estime lui aussi que c’est sans doute «trop tôt» pour décider de quoi que ce soit, affirmant au passage que les déclarations de Bale «ont été sorties de leur contexte».