Habitué à une précision chirurgicale, Lionel Messi rencontre des difficultés pour trouver la faille à l’extérieur depuis le début de la saison sous les couleurs du FC Barcelone. Plus altruiste, moins dans la compétition depuis le départ de Cristiano Ronaldo, Lionel Messi donne une impression de légèreté sur le terrain. Le jeu est dicté sans cesse par la Pulga qui décide de l’accélérer ou au contraire de le temporiser. Véritable maître à jouer de sa formation, l’international argentin n’en reste pas moins un joueur qui tente et qui connaît forcément du déchet. C’est aussi ça la prise de risques.

19 tirs pour zéro filoche
Lors des deux dernières sorties du Barça sur la pelouse de Valence (2-0) puis face à Levante (2-1) en Liga, Léo Messi s’est essayé à dix-neuf reprises au tir (dix cadrés) sans trouver le chemin des filets, bien bloqué par Jaume Doménech (portier de Valence) puis par Aitor Fernandez (Levante).
Face à ces deux formations, le sextuple Ballon d’Or a été omniprésent, peut-être un peu trop comme en atteste ses trente-six pertes de balles sur l’ensemble des deux rencontres. Heureusement pour le génie barcelonais, Lionel Messi a délivré deux passes décisives à Ansu Fati face à Levante, avant de créer au cours de la confrontation sept occasions. Un bilan honorable pour l’attaquant argentin de 32 ans mais dont les statistiques sont moins reluisantes à l’extérieur.
Efficacité réduite hors de ses bases
Avec déjà dix-neuf buts au compteur toutes compétitions confondues, Lionel Messi affiche encore une belle fraîcheur sur le terrain. En revanche, la Pulga n’a pas toujours la même efficacité à l’extérieur. 
Seulement quatre réalisations ont été inscrites hors de ses bases (plus une en Supercoupe). Une statistique bien famélique pour un joueur de cette envergure qui prouve une nouvelle fois que son jardin restera à jamais le Camp Nou.
Quand Fati le dépasse
Et si on assistait à l’éclosion d’une future star mondiale ? Né en octobre 2002, le jeune Ansu Fati (17 ans), est la révélation de la saison du côté de Barcelone. Passé d’un statut de jeune promesse du club à élément de rotation sous Valverde, il profite actuellement des blessures à répétition d’Ousmane Dembélé pour faire son trou dans le onze type désormais érigé par Quique Setién, le nouvel entraîneur des Blaugrana. En effet, l’Espagnol l’a titularisé lors de toutes ses rencontres depuis son arrivée.
Grâce à ce temps de jeu élargi, l’international U21 (deux sélections) en a profité pour améliorer ses statistiques et dépasser Lionel Messi. En effet, après 19 rencontres en tant que professionnel, Fati a déjà inscrit cinq buts, soit plus que son coéquipier argentin qui avait dû attendre 31 matchs pour atteindre ce total. De plus, à l’âge d’Ansu Fati, Lionel Messi n’avait toujours pas disputé la moindre minute en professionnel ! À l’aube d’une seconde partie de saison chargée, la pépite espagnole se tient prête à relever tous les défis !n