Le ministère de l’Education nationale a lancé, hier, en coordination avec le ministère de la Santé, la troisième campagne de vaccination de son personnel contre la COVID-19, parallèlement à la fin des vacances de l’hiver.
Il a été constaté cependant au niveau de certains établissements éducatifs de la wilaya d’Alger, une affluence mitigée du personnel de l’éducation nationale (enseignants, encadreurs, travailleurs) pour se faire vacciner en réponse à l’appel de la tutelle.
Cette campagne de vaccination contre la COVID-19 coïncide avec le retour des élèves aux bancs de l’école après les vacances de l’hiver pendant 20 jours.
Dr. Fenene Mechri, médecin généraliste spécialiste dans la santé scolaire à l’UDS, a indiqué que le manque d’affluence au premier jour de cette campagne est dû à « plusieurs raisons dont la crainte pour se faire vacciner, mettant en avant l’importance de la vaccination qui aide à réduire les complications graves du virus ».
De son coté, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed avait appelé, le weekend dernier, les associations des parents d’élèves à « participer effectivement » à la troisième campagne de vaccination des personnels du secteur pour préserver les vies et poursuivre les études.