Le 15 avril dernier, Charaf-Eddine Amara a été élu avec son Bureau fédéral (BF) à la tête de la Fédération algérienne de football pour un mandat de 4 ans. Et très important à rappeler, les dossiers d’engagement des 12 membres de son bureau, qui ont été acceptés par la commission des élections, comportaient un document important ; il s’agit d’un engagement signé par les 12 membres qui les oblige à démissionner de leurs autres fonctions interférant avec cette nouvelle mission.

par Saïd B.
Et c’est précisément, les membres, qui sont en même temps présidents de leurs ligues respectives, qui étaient directement concernés, suite à l’amendement du décret ministériel concernant le non-cumul des fonctions, ce qui les concerne directement. En effet, le ministre de la Jeunesse et des Sports, à ce moment-là, Sid-Ali Khaldi, avait présenté, le 3 février dernier en Conseil du gouvernement, un exposé sur ce document qui étend les cas de non-cumul à des catégories de fonctionnaires de son secteur, qui n’ont pas été prévus dans les dispositions du décret exécutif n° 15-340 en vigueur. «Les nouvelles dispositions apportent plus de précisions aux cas et situations de non-cumul de responsabilités, ce qui permettra de mieux lutter contre les risques de conflits d’intérêts et d’abus d’autorité et préserver ainsi l’éthique et la morale sportives», selon un communiqué du Premier ministère du 3 février. Ce décret exécutif de non-cumul concerne «les titulaires de la fonction élective de président ou membre élu du bureau exécutif d’une fédération, ligue, club ou association sportive, avec ladite fonction au sein des structures d’organisation et d’animation sportives de la même discipline ou d’une autre discipline sportive, les fonctionnaires nommés aux postes supérieurs, les fonctionnaires nommés aux postes supérieurs de chef de service ou de bureau, etc.» Mais, depuis, certains membres ne l’ont pas encore fait alors que le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezak Sebgag, a donné un délai aux concernés pour faire leur choix jusqu’au 30 du mois en cours.

Mais, pour le moment, rien n’a été fait par les concernés.
La réunion du bureau fédéral, qui était prévue ce jeudi à Constantine, devrait justement aborder ce sujet avant qu’elle ne soit reportée pour la simple raison que le président de la FAF Amara s’est envolé vers un pays européen, sans avertir quiconque de ce déplacement. Personne, y compris ses collaborateurs à la FAF ne savent pourquoi ce départ précipité à la veille d’une réunion du bureau fédéral ? Ce qui a fait réagir certains membres de son bureau fédéral qui n’ont pas apprécié ce comportement, estimant que c’est un manque de respect de la part de leur président, alors que d’autres pensent que son départ précipité vers la Suisse est motivé par une affaire familiale. Pour le moment, et sur les quatre membres du BF actuellement concernés par ce cumul des fonctions, seule la présidente de la Ligue de wilaya de Boumerdès, Fadila Chachoua, a pris la décision de quitter le bureau fédéral pour rester à la tête de la ligue. Les trois, autres, à savoir les président des Ligues de la wilaya, Yacine Benhamza (Saïda), Djilali Touil (Chlef), et Bachir Mansouri (Illizi) n’ont pas encore saisi le président de la FAF au sujet de leur position sur ce cas précis de cumul de fonction. Encore faut-il faire remarquer que les présidents de ligue de wilaya de l’Est du pays n’ont pas encore reçu de correspondance de la part de la Fédération algérienne de football pour savoir la date de la prochaine réunion du bureau fédéral. Des présidents de ligue de wilaya et de ligue régionale attendent d’ailleurs avec impatience cette réunion avec le président de la FAF pour discuter de plusieurs problèmes encore en suspens pour le moment.