Manchester United s’est qualifié sans souci, hier, pour les 16e de finale de la Coupe d’Angleterre en surclassant Reading 4-0.

Un but historique de Wayne Rooney, un autre décisif de Martial et un doublé de Rashford ont permis aux Red Devils de passer un après-midi tranquille. En ce début d’année, le rythme infernal de Manchester United ne faiblit pas. Les joueurs de José Mourinho n’ont pas pris de haut Reading (4-0), pensionnaire de Championship, lors du troisième tour de la Cup samedi. Les Mancuniens ont validé un huitième succès de rang toutes compétitions confondues pour se hisser en seizièmes de finale. Pour ne pas jouer à se faire peur, ils ont rapidement pris les commandes grâce à Rooney (7e) et Martial (15e) avant de voir Rashford alourdir le score (75e et 79e) en seconde période. L’ouverture du score de Wayne Rooney restera le moment fort de cette rencontre. L’attaquant des Red Devils est entré un peu plus dans la légende de son club en égalant le record de buts (249) détenu par Bobby Charlton. L’international anglais a profité d’un centre de Mata pour tromper d’une déviation du genou le gardien de Reading (1-0, 7e). Applaudi par son illustre prédécesseur « himself», présent dans les tribunes d’Old Trafford, Rooney se souviendra longtemps de ce but.