Six (6) enfants ont péri dans l’explosion suivie d’un incendie survenue hier mardi, dans un entrepôt de parfums et produits cosmétiques à la cité des 583 logements de la commune d’Ain Oulmène (Sud de Sétif), qui a engendré 8 morts et 14 blessés, selon un nouveau bilan, diffusé ce 02 février par les services de la protection civile.

Deux (2) femmes, âgées de 35 et 38 ans, et six (6) enfants âgés de 4 à 16 ans sont les personnes décédées, des membres de deux familles (deux frères), a précisé le chargé de communication à la direction de wilaya de la protection civile, le capitaine Ahmed Lâamamra relevant que 14 autres personnes ont été blessées, dont six (6) femmes, trois (3) hommes et trois (3) enfants affectées de détresse respiratoire, de brûlures au premier et deuxième degrés et des fractures des membres.

L’accident a également causé d’importants dégâts matériels, décimation des produits stockés à l’entrepôt et l’effondrement et l’incendie de parties importantes du rez-de-chaussée et des étages supérieurs de l’habitation, où l’incendie s’était déclaré, ainsi que des trois habitations mitoyennes, où les flammes se sont propagées attisées par des vents violents, a encore détaillé, le capitaine Ahmed Lâamamra.

Aussi, deux véhicules (touristique et utilitaire) ont été calcinés dans l’incendie, a-t-on souligné relevant qu’”aucun blessé n’a été signalé parmi les intervenants”. Selon la même source, l’explosion s’est produite hier, mardi, vers 15h25, dans une habitation individuelle abritant un entrepôt de parfums et de produits cosmétiques et les flammes se sont propagées aux étages supérieurs de l’habitation et à 3 maisons voisines.

Les services de la protection civile sont parvenus à maitriser l’incendie mobilisant les moyens matériels et humains nécessaires, avec 6 camions d’intervention, 6 ambulances avec leurs équipages, sous la supervision du directeur de wilaya de la protection civile, le colonel Mohamed Baâtchia et les chefs des unités d’intervention.

L’opération de retournement des gravats, des restes d’incendie et des décombres s’est poursuivie jusqu’à 22h alors que les opérations de surveillance des lieux se sont poursuivies jusqu’à ce matin, mercredi, a-t-on souligné.

Le wali de Sétif, Kamel Abla s’était rendu sur les lieux pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts causés par cette explosion, avant de se déplacer à l’hôpital Mohamed Boudiaf d’Ain Oulmène pour s’enquérir de l’état des blessés, ajoute la même source, affirmant que “les causes de l’explosion n’ont pas encore été déterminées et les enquêtes sont toujours en cours”.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait présenté, mardi soir, ses condoléances aux familles des victimes de l’explosion et avait instruit le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane pour assurer une prise en charge totale des blessés. De son côté, M. Benabderrahmane avait adressé ses condoléances aux familles des victimes, exprimant sa profonde tristesse pour les victimes et blessés de cet accident.