Trois opérateurs pétroliers internationaux ont manifesté leur intérêt auprès de la compagnie Sonatrach pour l’exploration des hydrocarbures en offshore, a annoncé mercredi à Oran le vice-président de l’activité Amont du groupe pétrolier, Salah Mekmouche.

« Nous avons eu trois propositions d’importants opérateurs pétroliers internationaux qui ont exprimé leur volonté de travailler avec Sonatrach dans l’exploration du domaine de l’offshore », a indiqué M. Mekmouche, dans une déclaration à l’APS, en marge de la troisième journée de la 11e édition des Journées scientifiques et techniques (JST 11) de Sonatrach. Il a ajouté, dans ce cadre, que « Sonatrach poursuit des travaux de recherches et d’analyses sur ce domaine pétrolier, dans le milieu marin », notant que « trois petits puits ont déjà fait objet de forage pour connaitre le type de roche dont dispose ce domaine ». « Pour l’instant, aucun puits n’a été forgé pour l’exploitation des hydrocarbures en offshore algérien », a fait savoir le responsable. Des études sont en cours avec pour objectif de mieux connaitre le potentiel des ressources en hydrocarbures en offshore et d’autres segments du domaine minier algérien, a-t-il encore indiqué, souhaitant « une meilleure exploration de ces ressources à l’avenir ».