En prévision des examens de fin d’année scolaire, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et la Protection civile ont mis en place un dispositif de sécurité spécial en mobilisant plus de 100 000 agents, tous grades confondus, à travers l’ensemble des centres d’examen, de collecte et de correction, afin d’assurer la sécurité des candidats aux épreuves de fin du cycle primaire, moyen (BEM) et secondaire (baccalauréat).
Pour assurer une sécurité maximale des sessions d’examens, au niveau de tous les centres d’examen sélectionnés par le ministère de l’Education nationale, et permettre aux élèves de passer leurs épreuves en toute quiétude la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et la Direction générale de la Protection civile (DGPC), ont mobilisé plus de
100 000 hommes. Du côté de la Protection civile, cette dernière souligne avoir prévu un dispositif spécial composé de 39 000 agents d’intervention, tous grades et fonctions confondus, 2 197 ambulances et
1 338 engins d’incendie afin de prendre en charge l’ensemble des préoccupations liées à la sécurité des élèves et du personnel d’encadrement.
Les services techniques de prévention de la direction générale de la Protection civile (DGPC) ont effectué des visites de sécurité au niveau de l’ensemble des établissements scolaires désignés pour abriter les examens scolaires, dans le but de veiller à la conformité des normes de sécurité et de garantir la protection des élèves et personnels, ont indiqué les services de cette direction dans un communiqué.
Pour sa part, la DGSN vient d’affecter près de 63 000 policiers, tous grades confondus, à travers le territoire national pour veiller à la sécurisation des 11 937 centres d’examen de fin d’année des trois cycles (primaire, moyen et secondaire) au titre de l’année 2019, a précisé un communiqué de la cellule de communication des services de l’institution.
Les unités de la Sûreté nationale dépêchées sur le terrain assureront la sécurité intérieure et extérieure des centres d’examen et procéderont continuellement durant toute la période de référence à des patrouilles motorisées et pédestres près des établissements scolaires.
«Les forces de police se déploieront sur le terrain, notamment au niveau du périmètre extérieur des centres d’examen et assureront l’acheminement et la distribution en toute sécurité des sujets d’examen à travers tous les centres ainsi que le transport des copies vers les centres de collecte», précise le communiqué. «Des patrouilles mobiles et pédestres des éléments de police ont été également mobilisées parallèlement à la période de début des examens, durant laquelle une grande affluence des candidats accompagnés de leurs familles est enregistrée, et ce pour garantir la fluidité routière au niveau des axes principaux menant aux centres d’examen et interdire le stationnement de véhicules près des centres d’examen», souligne la même source. Le nombre global des candidats des trois examens nationaux s’élève cette année à 2 118 881 candidats, dont 812 655 pour les épreuves de 5e année primaire (48,60% de filles), 631 395 candidats (52,26% de filles) pour les épreuves du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) et 674 831 candidats (54,57% de filles) pour les épreuves du baccalauréat.<