Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, s’est exprimé avant-hier sur les préparatifs des examens de fin d’année dont le baccalauréat, des épreuves reportées à l’automne prochain en raison de la crise sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus Covid-19.
Dans une déclaration à la radio, M. Djerad a affirmé que toutes les conditions sont réunies pour un bon déroulement des épreuves du baccalauréat 2020. Il a également indiqué qu’il était «possible» d’ouvrir aux candidats des classes de révision «en août prochain».
Le Premier ministre, qui s’exprimait à l’occasion de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, a déclaré que «l’Algérie nouvelle que nous œuvrons à bâtir ne se fera pas sans sa jeunesse, qui a les potentialités et les compétences qu’il faut pour contribuer à cette entreprise». «La jeunesse d’aujourd’hui doit comprendre que l’édification de la patrie ne peut réussir sans l’attachement à notre Histoire et la méditation des sacrifices de nos aïeux pour en tirer les enseignements», a ajouté M. Djerad.
L’Algérie nouvelle se fera par tous les Algériens et par les jeunes sortis le 22 février 2019, faisant montre d’un pacifisme qui a suscité l’admiration du monde entier «pour le changement d’un régime qui les avaient humiliés», a-t-il poursuivi. Pour le Premier ministre, «l’Etat est engagé pour accompagner les jeunes dans tous les domaines» en leur garantissant des facilités et un allègement des procédures bureaucratiques qui entravent la roue du développement économique, notamment pour la création de PME. Un soutien sera apporté aux jeunes dont les micro-projets ont été impactés par la crise sanitaire, a-t-il indiqué, précisant qu’un recensement et une étude de tous ces projets seront effectués pour aider leurs porteurs à relancer leurs activités. n