Incroyable renversement de situation pour Luis Suarez, qui était proche de l’Atletico. Hier matin, Onda Cero assure que le Barça ne souhaiterait plus le libérer de sa dernière année de contrat. Pire pour l’attaquant uruguayen : une enquête judiciaire a été ouverte en Italie. Son examen obtenu pour avoir la nationalité italienne était en fait bidonné, selon l’agence de presse ANSA. Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Luis Suarez. Lundi, la radio catalane RAC1 annonçait que le Barça allait libérer l’attaquant uruguayen de sa dernière année de contrat. Dans le même temps, El Mundo Deportivo révélait que l’ex-joueur de l’Ajax Amsterdam avait été trouvé un accord avec l’Atletico Madrid pour un bail de deux saisons. Mais la situation de Luis Suarez s’est totalement assombrie hier. Avec d’abord ces révélations qui viennent d’Italie. D’après l’agence de presse ANSA, l’examen obtenu par Luis Suarez pour avoir la nationalité italienne, afin de faciliter un éventuel transfert à la Juventus, était « une arnaque ».
MAIS IL NE PARLE PAS
UN MOT D’ITALIEN
Une enquête judiciaire a été ouverte, car, toujours selon l’ANSA, les sujets et les points auraient été donnés en amont de l’épreuve. Les écoutes téléphoniques des enquêteurs ont fuité et font déjà grand bruit de l’autre côté des Alpes. « Mais il ne parle pas un mot (d’italien) », « Il ne conjugue pas, il parle à l’infinitif », « Ma crainte c’est que les journalistes lui posent deux questions et qu’il panique ».
Voici les principaux éléments, qui semblent ne faire aucun doute sur la véracité du dossier. Sur le plan sportif, sa situation a également évolué en quelques heures. Hier matin, Onda Cero a révélé que le FC Barcelone ne souhaiterait plus voir Luis Suarez partir libre. Surtout pas chez un concurrent direct pour le titre en Liga. La radio espagnole précise que l’ex-attaquant de Liverpool pourrait finalement rester une saison de plus chez les Blaugrana si l’Atletico Madrid ne trouvait pas d’accord avec le FC Barcelone. Un dossier qui semble néanmoins compliqué, car les Colchoneros auraient réactivé la piste Edinson Cavani. n