L’examen de fin de cycle primaire 2020-21, qui a eu lieu hier mercredi, s’est déroulé dans de bonnes conditions météorologiques et organisationnelles.
Dans un climat supportable, environ
17 182 écoliers et écolières ont passé, hier, l’examen de la cinquième au niveau de la wilaya d’Ouargla. Les conditions météorologiques étaient favorables, surtout après une vague de canicule et au lendemain d’une violente tempête de sable qui a frappé la région.
Les candidats étaient répartis sur
222 centres d’examen, encadrés par 444 chefs et sous-chefs de centre,
530 membres du secrétariat et
2 637 surveillants, selon les données de la cellule de communication de la Direction de l’Education. Selon la même source, près de 503 élèves ont bénéficié du transport durant cette journée.
Au niveau des centres, environ
42 inspecteurs ont assuré la distribution des sujets. Lors de cette session,
23 élèves en situation de handicap, dont 17 handicapés moteurs et 6 non-voyants ont passé l’examen de la cinquième. Deux cas exceptionnels ont été enregistrés cette année, des élèves ont été dispensés de français, dont un Saoudien.
A rappeler qu’Ouargla dispose d’un seul centre de collecte au lycée Khelil-Ahmed qui reçoit les copies d’examen avant leur transfert vers le centre de correction.
Les élèves de cinquième ont donc été examinés sur leurs capacités dans les trois matières principales, à savoir la langue arabe, les mathématiques et le français.
Les services de Sûreté d’Ouargla ont élaboré un plan de sécurité renforcé en mobilisant tous les moyens matériels et humains pour sécuriser et assurer la réussite de cette journée décisive pour les élèves sur le périmètre extérieur de pas moins de 63 établissements scolaires.
Pour les parents d’élèves, l’inquiétude est palpable. Après des semaines de grève et d’instabilité, un cumul de programmes donné à la hâte, des cours intensifs sans prendre en considération les capacités de compréhension des élèves, inquiètent les parents qui craignent une dégringolade du niveau de leurs enfants.
Ghellab Chahinez