Cet Euro réserve de jolies surprises au grand public. En Italie, les foules s’enflamment sur le milieu de terrain Manuel Locatelli. Aux Pays-Bas, la sensation se nomme Denzel Dumfries (25 ans). Le dragster du PSV est présent en équipe nationale depuis 2018 (21 sélections, 2 buts), mais cet Euro pourrait bien donner un énorme coup d’accélérateur à sa carrière. Latéral droit dans le 5-3-2 mis en place par Frank de Boer, le natif de Rotterdam séduit par son profil très offensif.
Auteur de 2 buts et d’une passe décisive en 2 matches avec les Oranje, Dumfries est impliqué dans les 5 buts inscrits par son équipe depuis le début de la compétition. «Ça commence à ressembler à un rêve de gosse ce qu’il m’arrive… Mais ce soir (jeudi), les trois points restent le plus important. On a très bien démarré cet Euro, et maintenant il faut rester concentré. Ce soir (jeudi), vous pouvez voir qu’on a appris de notre premier match. On a joué fort, offensivement comme défensivement avec ce clean sheet», a-t-il déclaré hier, à l’issue du match contre l’Autriche.

Ultra performant à l’Euro
Élu homme du match contre l’Ukraine (3-2) et l’Autriche (2-0), le Batave est pour le moment le seul joueur de l’Euro, avec le Belge Romelu Lukaku, à avoir été honoré deux fois consécutivement. Une jolie récompense pour ce défenseur aux statistiques très intéressantes sous le maillot du PSV. Auteur de 2 buts et 6 passes décisives cette saison, Dumfries affiche un bilan de 16 assists et 13 réalisations en 89 matches d’Eredivisie depuis 2018. Et s’il continue sur sa lancée avec sa sélection, le coéquipier de Memphis Depay sera forcément l’un des animateurs du mercato.
D’ailleurs, il peut compter sur son agent pour lui trouver une formation plus huppée, car Dumfries est en effet géré par… Mino Raiola. Autant dire que le célèbre homme d’affaires compte bien profiter de l’effet Euro pour aller vanter les mérites de son poulain (lié au PSV jusqu’en 2023). Déjà pisté par Manchester United en 2019, par l’AC Milan en 2020 et annoncé dans le viseur du nouveau coach du Bayern Munich, Julian Nagelsmann, Denzel Dumfries possède également l’avantage d’être performant dans un secteur du jeu sinistré. Sur le papier, il a tout pour décrocher un beau transfert cet été.