Kevin De Bruyne a dû se résoudre à passer par la case chirurgie. Le milieu offensif de la Belgique a été opéré samedi matin, comme l’a indiqué son sélectionneur Roberto Martinez à la veille du match amical face à la Croatie. « Nous avons décidé que Kevin De Bruyne avait finalement besoin d’une petite intervention, qui a eu lieu aujourd’hui. Il rejoindra l’équipe lundi », a indiqué le coach espagnol. Le meneur de jeu de Manchester City souffre de fractures au nez et à l’orbite gauche après un choc avec l’Allemand Rüdiger lors de la finale de Ligue des champions il y a une semaine face à Chelsea. « C’était nécessaire pour le long terme. Sur base des premières images, on ne pensait pas que ce serait nécessaire. Cela a duré vingt minutes; tout s’est bien passé », a ajouté Martinez, précisant que De Bruyne serait indisponible pour le premier match de l’Euro, le 12 juin face à la Russie.

« EDEN PEUT PRESQUE TOUT FAIRE À L’ENTRAÎNEMENT »
Cette intervention « ne retarde pas le retour de Kevin. Ca pourrait même l’accélérer car il n’aura pas besoin de masque », a encore dit le sélectionneur se refusant toutefois à tout pronostic concernant une date de retour sur le terrain du meneur de jeu flamand. Les Diables Rouges, 3e du dernier Mondial, affrontent dimanche soir à Bruxelles la Croatie (2e de cette même Coupe du monde), en match préparatoire à l’Euro (11 juin – 11 juillet). En plus des forfaits déjà actés pour ce match de De Bruyne et Axel Witsel (encore trop court après s’être remis d’une rupture d’un tendon d’Achille en janvier dernier), Eden Hazard fera aussi l’impasse sur le début de match et prendra place sur le banc. Il devrait monter au jeu en cours de partie, selon Martinez. « Eden peut presque tout faire à l’entraînement. Il a fait une bonne session hier et je le sens ‘fit’ pour demain. Il ne commencera pas le match, mais je pense qu’il le finira », a expliqué l’Espagnol. La Belgique, l’une des favorites pour le titre, disputera son premier match de l’Euro dans dix jours, le 12 juin contre la Russie à Saint-Pétersbourg. Le Danemark et la Finlande sont les deux autres adversaires des Belges au sein du groupe B.