Alors que l’UEFA songerait sérieusement à décaler le championnat d’Europe à 2021 en raison de la pandémie du coronavirus, la presse européenne, qui valide à l’unanimité cette possibilité, tape toutefois sur les doigts de l’instance pour son manque de décision immédiat. Tout comme les monoplaces de F1 s’arrêtent de tourner, tout comme les raquettes de tennis s’arrêtent de taper, le ballon de football s’arrête de rouler. Face à la pandémie de coronavirus qui frappe actuellement le monde, celui du sport est directement impacté par le Covid-19. La Serie A et la Liga sont notamment sont d’ores et déjà suspendues. Le football portugais a lui aussi décidé de prendre une pause, tout comme l’Eredevisie. La Ligue 1 et la Ligue 2 devraient faire de même ce vendredi matin.
«Arrêtez cette
folie !»
Face à cette crise, l’UEFA a pour l’instant décidé… de ne pas décider. L’instance se réunira mardi prochain avec les représentants des 55 pays membres pour décider du sort de ses compétitions : la Ligue des champions, la Ligue Europa et… l’Euro. Prévu du 12 juin au 12 juillet (dans 12 pays), ce dernier semble, pour l’instant, compromis. Et c’est ainsi qu’un possible report à l’année prochaine est actuellement sur la table, ce qui permettrait aux championnats nationaux, la C1 et la C3 de reprendre (si possible) en mai. Une hypothèse reprise par l’ensemble de la presse européenne ce vendredi. En Italie, la Gazzetta dello Sport parle notamment «des délires européens», expliquant que tous les compétitions sont actuellement susceptibles d’être suspendues. «La folie de la Ligue Europa : matches à huis clos et stade plein à Glasgow jeudi soir», peste le quotidien transalpin, remonté contre la non-suspension de la C3. Le Corriere dello Sport parle d’ores et déjà d’un «Euro 2021». «La Ligue de Serie A est d’accord», annonce le CdS en Une. Enfin, Tuttosport lance un appel à l’UEFA : «Arrêtez cette folie !», peut-on lire en Une du quotidien italien. Ce dernier ne comprend notamment pas le rassemblement des supporters du PSG devant le Parc des Princes, mercredi, contre le Borussia Dortmund (2-0). «La situation est hors de contrôle, les décisions sont urgentes et elles doivent être fortes et immédiates», conclut le quotidien.
«On te vaincra»
Du côté de l’Espagne, on revient bien évidemment en priorité sur l’arrêt de la Liga après la mise en quarantaine du Real Madrid. «On te vaincra», écrit Marca en Une sur fond d’un maillot floqué «Covid 19». Le quotidien madrilène ajoute que les coupes européennes, et donc l’Euro, sont «au bord de la suspension». «Stop total», écrit de son côté Mundo Deportivo. En Angleterre, la presse britannique est très remontée envers les instances de Premier League, toujours pas reportée malgré les cas confirmés à Leicester, Arsenal et Chelsea. «Arrêtez tout (…) Le business est toujours une priorité pour la Premier League», écrit en une le Daily Star, n’hésitant pas à évoquer un «chaos». «Pourquoi doit-on jouer ?», s’interroge quant à lui le Daily Telegraph. Le Daily Express confirme de son côté le possible report de l’Euro à 2021.
Enfin, au Portugal, on revient également sur la suspension du championnat jusqu’à nouvel ordre. «Le virus est dangereux pour tout le monde», estime O Jogo. «A tout de suite», peut-on lire en Une du quotidien A Bola.n