Sept migrants ont été retrouvés morts samedi à bord d’une embarcation en perdition au large de l’île espagnole de Grande Canarie, et un huitième est mort à terre, ont annoncé dimanche les services de secours espagnols. Les occupants du bateau, 62 au total, d’origine nord-africaine, étaient à la dérive depuis au moins une semaine. Trois d’entre eux ont été transportés par hélicoptère pour recevoir des soins d’urgence, tandis que plusieurs autres ont été conduits à l’hôpital après leur arrivée au port d’Arguineguín, à Grande Canarie, ont précisé les services de secours de l’archipel atlantique.