La sélection algérienne d’escrime cadette a décroché 4 médailles
(1 or, 3 argent,), lors de 2e journée des épreuves des Championnats d’Afrique d’escrime de jeunes catégories (minimes, cadets et juniors) dans les trois armes, disputées mardi à la salle Harcha-Hacène (Alger).
Lors de cette deuxième et dernière journée consacrée aux cadets, la médaille d’or algérienne a été décrochée par Kaouther Belkbir en sabre féminin après sa victoire en finale (15-12) devant sa compatriote Naïla Benchagour qui a remporté l’argent. «Je suis très contente de cette consécration. C’était un parcours difficile surtout en finale face à Benchagour, mais j’ai toujours cru en mes chances pour décrocher le titre», a déclaré Belkbir. Les deux autres médailles d’argent ont été remportées par Yousra Zeboudj en épée féminine et Albert Frégil en fleuret masculin. A l’issue des épreuves consacrés aux cadets, la sélection algérienne s’est adjugée un total de 7 médailles
(2 or, 4 argent, 1 bronze). Les Championnats d’Afrique d’escrime jeunes catégories, se sont poursuivis hier avec les épreuves des juniors (filles et garçons) avec le déroulement des spécialités fleuret féminin, sabre et épée masculine, dont les finales étaient prévues au moment où l’on mettait sous presse.
Outre l’Algérie pays organisateur, l’édition d’Alger enregistre la participation de la Tunisie, du Maroc, de l’Egypte, du Nigeria, du Ghana, du Cameroun, de l’Afrique du Sud, de la RD Congo, de la Libye, du Mali et du Sénégal. Pour ce rendez-vous continental, l’Algérie a engagé 54 athlètes dont 27 filles, qui seront encadrés par un staff technique composé de six entraîneurs, à savoir Chahira Soudani et Anis Hamami (fleuret), Ahmed Ben Yahia et Zoheïr Terkhani (épée), ainsi que le Sénégalais Mamadou Keita et la Sud-Coréenne Shin Me Lee (sabre).
Les Championnats d’Afrique d’escrime (jeunes catégories/filles et garçons) ont été précédés par le déroulement de l’étape d’Alger de la Coupe du monde de sabre féminin juniors, disputée samedi et dimanche
à la salle Harcha.