On ne va pas s’enflammer. Mais l’étincelle et le talent sont là. Il s’appelle Mohamed El Amine Amoura et n’a que 20 ans. Beaucoup disent que c’est un joker de luxe de l’ES Sétif. Mais tout prête à croire qu’il sera plus qu’une pièce de rechange dans les jours à venir tant son impact sur les résultats de l’équipe est manifeste.

L’Entente a laissé filer Ishak Boussouf vers la D2 de Belgique mais tient clairement une autre pépite. Il s’agit de Mohamed El Amine Amoura. On va faire simple et sotir les maths. Les Sétifiens ont glané un total de 16 points dont 9 offerts par celui qui est lié au club jusqu’à juin 2023. Ces 9 unités ont toutes été empochées face à des clubs d’Alger (USM Alger, Paradou AC et NA Hussein-Dey) dont 3 vendredi écoulé en déplacement chez le Nasria (0-1). C’est pour dire qu’Amoura est un atout capital pour le « Wifak ».
L’ailier gauche a passé 123 minutes sur les pelouses de Ligue 1. Il a pris part aux 6 sorties de son team. C’était toujours en faisant son entrée en cours de partie. La plus remarquable a sûrement été celle contre l’USM Alger (0-2) au stade Omar Hamadi de Bologhine en ouverture du championnat le 28 novembre écoulé. En l’espace de 5 minutes chrono, il a fait plier les Usmistes en frappant à la 86e et 90’+1 alors qu’il a été incorporé à la 85e minute. A partir de là, on a décelé comme une insouciance mélangée à la folie chez le gaucher. Par la suite, il a prouvé que c’était loin d’être un coup d’éclat éphémère.

Quand il marque, ça pèse
Depuis l’entame du challenge national, le team d’Aïn El-Fouara a toujours marqué à chacune de ses sorties. Tous tests confondus, les poulains de Nabil Kouki, ont trouvé la faille à 9 reprises et par 4 fois le natif de Tahir (Jijel) a frappé. C’est tout de même 45% des réalisations de l’équipe. Loin d’être négligeable. Génial même.
De plus, à chaque fois que celui qui a 20 ans a pu faire trembler les filets, l’ « Aigle Noir » s’est imposé. Un porte-bonheur ou une amulette, appelez ça comme vous voulez. Par ailleurs, ce qu’il faut savoir c’est qu’Amoura n’a pas attendu cet exercice pour faire son apparition en équipe première. Lors de l’opus écoulé, il a disputé 7 minutes contre le CA Bordj Bou Arréridj le 17 février 2020. Le temps de mettre un pion pour un succès (3-0). C’était la dernière sortie d’une séquence arrêtée en raison du Coronavirus. On n’avait donc juste pas le temps de savoir que ce n’était pas qu’un but anecdotique marqué par un jeune joueur qui a eu de la réussite.
E tout et pour tout, Amoura pèse 5 buts en 7 apparitions avec les « Noir et Blanc ». Un ratio qui frôle la perfection pour un footballeur qui aspire certainement à devenir un acteur majeur de l’équipe fanion. Un jeune qu’il faudra surveiller de très près car il ne devrait pas rester longtemps dans le championnat algérien s’il confirme dans les mois à venir.