Les services de sécurité n’ont pas chômé ces dernières semaines à Oran. En effet, quelque jours après l’arrestation de 4 personnes au niveau d’El Akid Lotfi,

en possession de 1,787 milliard centimes, voilà qu’un nouveau coup dur est porté aux malfaiteurs, avec la saisie de plus de 3 quintaux de kif par la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants de la sûreté de la wilaya d’Oran dimanche dernier, suite à l’interception d’un véhicule sur le 4e boulevard périphérique non loin d’Es-Sénia. Cette opération a permis l’arrestation de 3 individus âgés entre 27 et 28 ans dont le fils de l’ancien baron «Zanjabil». Cette opération est venue suite à une enquête qui a duré deux mois et la saisie de 5 quintaux de kif opérées ces derniers mois dont 3 quintaux au début de l’année à Boutlelis. «Ces arrestations sont le résultat à d’une enquête approfondie et la saisie de 5 quintaux de kif qui ont permis de démanteler ce réseau de trafic de drogue et l’enquête se poursuit», dira le chef de sûreté de la wilaya, contrôleur de la police, Nouasri Salah. Le kif saisi était de différents types dont celui d’un prix élevé. Le montant de la drogue a été évalué à plus de 2,5 milliards de centimes. Une somme de 130 millions de centimes et un véhicule ainsi qu’un camion ont été également saisis lors de cette opération. Toujours à El Akid Lotfi, 60 grammes de cocaïne ont été saisis par la brigade antistupéfiants de la sûreté de la wilaya d’Oran qui a réussi à arrêter un dealer et ses deux complices âgés entre 26 et 35 ans spécialisés dans la commercialisation de drogue dure (cocaïne). Selon les informations fournies lors de la présentation de l’affaire à la sûreté de wilaya, les individus arrêtés utilisaient un appartement loué à la cité Akid Lotfi pour la commercialisation de la drogue. J. M.