Souvenez-vous, il y a un moins d’une semaine, Michel Moulin candidat à la présidence de la FFF, avait réagi à l’affaire Benzema. Sur la gestion du dossier, il avait assuré qu’avec lui à la tête de la fédération, l’attaquant du Real Madrid serait en Équipe de France. L’ancien conseiller sportif du PSG (2008) avait estimé que Didier Deschamps, étant un salarié de la FFF, devait écouter ses supérieurs.
Dans une interview pour Le Figaro, Didier Deschamps est revenu sur ces déclarations. Le double champion du monde a préféré rire de la situation. «Il y en a qui aiment faire le buzz. (…) Je vais lui répondre, même si je sais qu’en le faisant, j’alimente la machine médiatique. Ça lui sert surtout à lui, car il sait qu’il sera repris en tenant de tels propos. Ce monsieur aurait dû faire acte de candidature pour le poste de sélectionneur. Comme il a apparemment ses diplômes, il a peut-être une chance de me remplacer. Ce n’est pas sérieux.» Voilà qui a de quoi être clair.