Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a proposé, jeudi, aux membres du Conseil de sécurité, la nomination de Jan Kubis, comme son futur envoyé spécial en Libye, un poste vacant depuis la démission de Ghassan Salamé, en mars 2020, rapportent des sources médiatiques citant une lettre envoyée par Guterres au Conseil de sécurité. « S’il n’y a pas d’objection de la part de l’un des 15 membres du Conseil de sécurité d’ici vendredi soir, Kubis succédera à Ghassan Salamé », ajoutent les mêmes sources. Jan Kubis, ancien ministre des Affaires étrangères slovaque, occupe actuellement le poste de coordinateur spécial des Nations Unies pour le Liban. Il a également été envoyé spécial des Nations Unies en Afghanistan et en Irak. La proposition de Jan Kubis intervient quelques semaines après le refus du diplomate bulgare, Nickolai Mladenov, pour ce poste, « pour des raisons personnes et familiales« . Stéphanie Williams a été chargée au mois de juillet dernier par, Antonio Guterres ,d’occuper ce poste par intérim. Les efforts de Mme Williams ont été jugés de très positifs dans la mesure où ils ont pu convaincre les belligérants libyens de s’entendre sur un cessez-le feu à travers toute la Libye depuis le 23 octobre dernier et de se mettre d’accord sur l’organisation des élections législatives et présidentielles en décembre 2021.