Une commission de recensement des entreprises polluantes a été créée récemment à Mostaganem. Cette commission effectue selon la direction de l’Environnement une sortie tous les mardis pour inspecter les entreprises et contrôler les rejets.

Composée de plusieurs services, dont ceux de la Direction des ressources en eau et l’ONA, cette commission a déjà effectué deux sorties à la zone de Sanklou et la zone industrielle de Sidi Ali, où des entreprises continuent de polluer le lac longeant l’Oued Sefra. Dans ce cadre, des mesures seront prises contre ces entreprises, selon les explications de la direction de l’Environnement. C’est le wali de Mostaganem qui a ordonné la création de cette commission dans le cadre de ces efforts en matière de protection de l’environnement depuis son installation à la tête de l’exécutif de la wilaya. « Nous rencontrons quelques difficultés, pour exiger des opérateurs privés à adhérer au travail de cette commission,» a précisé le directeur des ressources en eau. «Lors de ces sorties, nous avons constaté que ces opérateurs privés ont recours aux vidangeurs privés, avec qui nous n’avons pas de traçabilité, comme nous ne savons pas où ils rejettent ces eaux,» dira la directrice de l’environnement, récemment, lors d’une visite du wali à la Step de Sidi Ali. « Il y a lieu de recenser ces vidangeurs et suivre où ils effectuent le rejet», ajoute-t-elle. Par ailleurs, le directeur des ressources en eau a expliqué que lors des sorties de cette commission, quelques opérateurs privés cachent les points de rejet. Le wali a ordonné que ces derniers doivent ouvrir leurs portes. «Vous devez être accompagnés par des gendarmes de la Brigade de l’environnement, lors de vos sorties», exhorte le wali.

E. O.