Les dispositions de bonification, à titre exceptionnel, par le Trésor public, du taux d’intérêt des crédits accordés par les banques et établissements financiers en faveur des entreprises et particuliers en difficultés à cause de la pandémie du Covid-19 ont été prorogées au 31 mars 2021 en vertu d’un nouveau décret exécutif paru au dernier journal officiel n 13. Il s’agit du décret exécutif n 21-76 du 8 Rajab 1442 correspondant au 20 février 2021 modifiant le décret exécutif n 20-239 du 12 Moharram 1442 correspondant au 31 août 2020 fixant les modalités de maintien, à titre exceptionnel, par le Trésor public, de la bonification du taux d’intérêt des crédits accordés par les banques et établissements financiers en faveur des entreprises et particuliers en difficultés à cause de la pandémie du Coronavirus (COVID-19). Ainsi, les dispositions de l’article 5 du décret exécutif n 20-239 du 12 Moharram 1442 correspondant au 31 août 2020 susvisé, sont modifiées comme suit : «Les dispositions du décret exécutif n 20-239 du 12 Moharram 1442 correspondant au 31 août 2020 susvisé, sont prorogées jusqu’au 31 mars 2021». Cette mesure s’inscrit dans le cadre des dispositions prises par les pouvoirs publics pour alléger les répercussions de la pandémie sur les opérateurs économiques et les particuliers à travers la mise en place des conditions nécessaires à la poursuite de l’activité économique ainsi que l’accompagnement et le soutien des détenteurs de crédits octroyés par les banques et établissements financiers.