La Maison de l’entrepreneuriat de l’université Akli-Mohand-Oulhadj de Bouira, qui a mis depuis le début de l’année un programme spécial destiné aux étudiants en fin de cycle désirant se lancer dans l’entrepreneuriat, a organisé, avant-hier, la troisième session de formation.

  En présence des étudiants et de plusieurs enseignants de différentes facultés de l’université de Bouira, des formateurs et surtout des experts dans le domaine ont expliqué les différentes étapes et surtout le mode de financement visant ainsi la création d’une entreprise. Il faut noter que plusieurs conférences, ateliers et expositions dans le domaine ont été organisés depuis le début de l’année.
L’innovation des projets était presque le principal thème auquel les experts ont axé dans leurs interventions. En plus de cette thématique que les nouveaux porteurs de projets sont appelés à développer, les intervenants ont aussi expliqué les modes de financements dégagés par les pouvoirs publics. Il s’agit entre autres des différents dispositifs d’aide à l’emploi Ansej, Cnac et Angem. Néanmoins, le choix du projet d’investissement et de son environnement pouvant garantir son succès est primordial. Un cadre formateur a déclaré aux présents que plusieurs étudiants ayant bénéficié dans le passé de ce programme de formation, initié depuis quelques années, ont réussi à installer leurs propres entreprises. «Et ces derniers viennent aussi apporter leurs expériences et leur savoir-faire dans le domaine», a-t-on indiqué. Il faut souligner que ce programme de formation est inspiré du programme mondial de l’Unesco visant surtout l’amélioration du climat d’affaires et de l’investissement au niveau local.