Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a annoncé hier samedi à Alger, que son département envisage, dans un proche avenir, d’octroyer des bourses aux étudiants sans tenir compte de la situation matérielle et financière de leurs parents.

« Nous envisageons de supprimer l’extrait de rôle délivré par les services des impôts ainsi que le relevé des émoluments des parents dans les dossiers de bourse des étudiants de manière à octroyer à chaque étudiant une bourse, indépendamment de la situation matérielle et financière de ses parents », a indiqué M. Hadjar à l’occasion d’une réunion avec huit syndicats d’étudiants agréées.

« La bourse est destinée aux étudiants et non aux parents d’où notre intention de supprimer à l’avenir l’extrait de rôle dans le dossier de bourse », a expliqué le ministre à l’ouverture de cette rencontre à l’occasion de la rentrée universitaire 2018-2019. Tahar Hadjar a annoncé la tenue de réunions similaires à celles tenue avec les associations estudiantines avec les enseignants, puis les travailleurs du secteur.