Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamal Baddari, a affirmé lundi à Alger la nécessité d’améliorer le niveau des œuvres universitaires pour permettre à l’étudiant de réaliser de bons résultats scientifiques et de contribuer à l’édification de l’Algérie nouvelle et à la réalisation du développement. S’exprimant à l’occasion de l’inauguration d’un restaurant central à l’Université d’Alger 3, le ministre a estimé que l’amélioration des œuvres universitaires est «un facteur important» à même de permettre aux étudiants à «atteindre l’excellence», indiquant ce réfectoire qui a connu une large opération d’aménagement, dispose de 800 places et offre plus de 3.000 repas chauds par jour. Ce restaurant universitaire, ajoute-t-il, a été doté d’équipements modernes permettant une plus grande fluidité dans les files d’attentes, et ce dans le cadre de l’amélioration du niveau des œuvres universitaires au profit de l’étudiant qui se veut une priorité pour le secteur. M. Baddari a en outre fait état de la réalisation, jusqu’en juin 2024, de quatre plateformes numériques pour la promotion du niveau des œuvres universitaires en termes de restauration, d’hébergement ou de transport, dans le but de généraliser la numérisation de ces œuvres. De son côté, le directeur général des œuvres universitaires, Fayçal Henin, a annoncé la poursuite de l’inauguration de telles structures dans les différents établissements universitaires au niveau national. Le même responsable a par ailleurs relevé l’importance de mettre à niveau les œuvres universitaires en introduisant la numérisation, rappelant l’application «MyBus» permettant aux étudiants de suivre le réseau de transport universitaire en temps réel.