PAR MILINA KOUACI
Les écoles privées poursuivent leur déploiement en Algérie à un rythme lent. L’enseignement privé est considéré comme un complémentaire à l’enseignement public.
Le cabinet Finabi Conseil a lancé une étude statistique et financière sur les écoles d’enseignement scolaire privé dans les trois cycles. Leur présence est «insignifiante» comparativement aux écoles publiques, estime-t-il d’emblée. «Le nombre d’écoles privées en Algérie est timide et ne répond aucunement aux besoins. Le ratio écoles privées/total des infrastructures éducatives est de 1,07%», indique Finabi Conseil.
Selon les chiffres du ministère de l’Education nationale, le nombre des établissements éducatifs est de 28 839, dont 20 272 écoles primaires, 5 909 collèges et 2 658 lycées, quant aux écoles privées, elles sont au nombre de 310.
Quant à la répartition géographique, elle est qualifiée «d’édifiante». 190 écoles privées sont installées dans la wilaya d’Alger représentant 61,29%. Ces écoles sont implantées au niveau de Dely Brahim, Chéraga, Birkhadem, Draria et Kouba.
La deuxième wilaya est Oran avec 16 écoles, Constantine avec 11 et Boumerdès 10. Béjaïa et Ghardaïa 7, Blida, Annaba, Tizi Ouzou et Tipasa 6, Batna, Khenchela, Ouargla 5, Djelfa et Sétif 4, Laghouat, Bordj et Touggourt 3, Aïn Defla et Bouira 2.
Neuf wilayas n’ont qu’une seule école privée, Tlemcen, Jijel, Sidi Bel Abbès, Béchar, Chlef, El Oued, Saïda, Aïn Témouchent et Skikda.
Dans 29 autres wilayas, il n’y a aucune école privée. Selon Population Data (en attendant le recensement de 2022), la population de la wilaya d’Alger avoisine les 7,8 millions d’habitants. Le ratio nombre de ménages/nombre d’écoles privées sur Alger est de 1 école pour 10 000 ménages, loin de la moyenne tunisienne. Les autres wilayas ont un ratio non significatif, ajoute la même source.
Finabi Conseil a en outre établi une analogie avec la Tunisie où le nombre d’écoles privées est de 600 pour une population de 11,9 millions et 2,1 millions de ménages. Le ratio nombre de ménages/nombre écoles privées est de 1 école privée pour 3 500 ménages ; soit dix fois supérieur à l’Algérie», indique Finabi Conseil. En Algérie, le ratio école privée par nombre de ménages est d’une école privée pour 30 744 ménages en estimant que le nombre de ménages en Algérie oscille entre 9 et 9,5 millions.