Le ministre de l’Education nationale Abdelhakim Belabed a instruit la régularisation des enseignants contractuels et remplaçants de l’Education dans son volet financier et matériel à travers le paiement des arriérés de salaires. C’est ce qu’a indiqué, jeudi, le ministre à l’occasion de la présentation de l’avant-projet du statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’Education nationale.
Une annonce qui réjouira les enseignants dont certains n’ont pas perçu leurs salaires depuis 2015. La Coordination nationale des enseignants contractuels exige, à chaque occasion, le paiement « immédiat » des arriérés de salaires de tous les contractuels. Le retard dans le versement de salaire serait derrière les actions de protestation où les enseignants réclament le paiement de leurs salaires. Ces derniers ont à maintes reprises dénoncé leur « ballottement » entre les directions de l’Education et le Trésor public concernant le règlement de leur situation financière.