Le Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique (CEREFE) poursuit son programme de visites sur le terrain à travers les communes et les collectivités locales du pays, notamment dans les zones d’ombre, selon un programme de travail qui s’étale du 23 mars au 11 avril, a indiqué lundi le Commissariat dans un communiqué. Elaboré en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, le programme des visites pour cette période concerne les wilayas de l’Est (M’sila, Souk-Ahras, Khenchela et Jijel) et de l’Ouest (Ain Defla, Mostaganem et Sidi Bel Abbes), a ajouté la même source. Ce programme, qui s’étale tout au long de l’année en cours, intervient sur deux volets, a précisé également le CEREFE. Il s’agit d’un volet opérationnel portant sur le contrôle et l’inspection des installations solaires déjà en service, tandis que le deuxième volet est consacré notamment à la tenue de réunions de travail avec les responsables et les cadres techniques locaux pour les orienter vers des systèmes performants, durables et adaptés aux spécificités de chaque région et les attribuer en priorité aux populations n’ayant aucun accès à l’énergie. Ce plan d’assistance technique, assuré par des équipes techniques du CEREFE, a pour objectif de faciliter et de réussir le programme de l’électrification solaire des zones isolées et d’optimiser et de rationaliser les investissements dans les projets de l’énergie solaire. Il concerne les kits solaires, le pompage d’eau par énergie solaire, l’éclairage public solaire, a expliqué en outre le Commissariat. La réalisation de ce plan d’actions s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de coopération signée avec le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire le 2 février 2021, a-t-on souligné de même source.