Les douanes belges ont saisi plus de 27 tonnes de cocaïne dans le port d’Anvers depuis le 20 février, grâce à l’enquête sur le réseau de communications cryptées Sky ECC, utilisé par des groupes criminels, a annoncé lundi le parquet. Cette quantité de drogue représente une valeur marchande de 1,382 milliard d’euros, précise le parquet d’Anvers dans un communiqué, ajoutant que la saisie la plus importante a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, avec la découverte de près de 11 tonnes de cocaïne dans un conteneur. «Au cours des 42 derniers jours, les services des douanes, en collaboration avec la police judiciaire fédérale d’Anvers, le parquet fédéral et le parquet d’Anvers, ont intercepté dans le port d’Anvers un total de 27,64 tonnes de cocaïne, qui peuvent être directement liées au dossier Sky ECC», selon le communiqué. Une vaste opération de police contre le crime organisé avait été menée le 9 mars en Belgique, après le décryptage par la police fédérale de quelque 500 millions de messages envoyés via des téléphones sécurisés commercialisés par la société Sky ECC, basée au Canada, dans le cadre d’une enquête de plus de deux ans. Les perquisitions avaient conduit à 48 interpellations, des saisies d’armes, d’1,2 million d’euros, ainsi que d’uniformes de police. Ce réseau fait aussi l’objet d’investigations dans d’autres pays dont la France, où cinq personnes ont été inculpées fin mars, soupçonnées d’avoir revendu des téléphones cryptés à des trafiquants. Le patron et un ex-haut responsable de l’entreprise canadienne de réseaux de téléphones cryptés Sky Global, dont Sky ECC est un produit, ont quant à eux été inculpés aux Etats-Unis où ils sont soupçonnés d’avoir aidé des trafiquants de drogue à protéger leurs communications. «La contrebande internationale de cocaïne joue un rôle important dans les messages interceptés», explique le parquet d’Anvers. «Sur la base de ces données, des dizaines de saisies de cocaïne ont été effectuées depuis le 20 février», poursuit le parquet, ajoutant que «les enquêtes sur les personnes impliquées» dans ces affaires de trafic de drogue se poursuivent.