Le secrétaire général du mouvement Ennahda, Yazid Benaïcha, a présidé hier le regroupement régional du parti, qui s’est tenu au Centre de divertissement scientifique de Sidi Bel Abbès.
Dans son discours, il a exhorté les politiques et la société civile au respect de la Constitution afin de préserver la stabilité politique, économique et sociale du pays et la sérénité du citoyen.
Benaïcha opte pour l’organisation de l’élection présidentielle à laquelle il accorde une grande importance, estimant que le scrutin et le choix d’un président sortiront le pays de la crise qu’il traverse et imposera l’Etat civil que réclame le peuple algérien.
L’élection présidentielle est la voie pour répondre aux revendications du peuple, notamment l’application des articles 7 et 8 concernant la souveraineté du peuple.
Poursuivant, il soulignera que son parti a participé à la commission nationale pour le dialogue à laquelle il a soumis des propositions, qui contribueront à l’instauration du climat adéquat à l’organisation d’un scrutin présidentiel, sortir de la crise politique et relancer l’économie nationale. Le secrétaire général d’Ennahda a affirmé que le moment est propice pour la tenue d’une élection et donner la parole au peuple pour qu’il s’exprime librement et qu’il choisisse son président.
La rencontre à laquelle ont assisté des militants et sympathisants du mouvement Ennahda issus de l’ouest du pays, a été organisée dans le cadre de la restructuration du parti, a- t-on indiqué.