Le Next Economy Summit, initié et promu par le Forum des chefs d’entreprise (FCE), n’aura finalement pas lieu aux dates initialement retenues, les 3 et 4 décembre prochain.

L’organisation patronale en a annoncé le report pour des « raisons d’agenda», dans un communiqué publié jeudi dernier. Le Next Economy Summit, sommet international que devait abriter le Centre international des conférences d’Alger, a pour thématique principale l’économie de l’après-pétrole. Il devait y être débattu de l’émergence de nouveaux modèles de l’économie de l’après-pétrole.

Fort de la conviction que le secteur privé algérien a un rôle important à jouer dans les nouvelles dynamiques économiques du pays et, en particulier, sur les sujets de transition économique, le FCE poursuit ses actions de mobilisation pour le développement économique pour identifier les solutions adaptées à l’économie de demain, aux côtés de ses partenaires nationaux et internationaux.
C’est le sens donné à cette manifestation, voulue d’envergure internationale. Il y a lieu de rappeler qu’actuellement, et jusqu’au 15 décembre prochain, le FCE est engagé dans un processus électoral interne destiné à élire son président. Le chef de l’organisation patronale, Ali Haddad, qui rempile pour un deuxième mandat, a d’ores et déjà débuté sa campagne et choisi la wilaya de Tlemcen, où il a plaidé sa «cause» auprès des chefs d’entreprise de la région, avant de le faire à nouveau à Laghouat.
L’élection devrait donc intervenir le 15 décembre prochain, lors d’une assemblée générale élective du FCE. Le mandat de l’actuel président, Ali Haddad, expirera le 27 novembre prochain.