La star française de Manchester United, Paul Pogba, blessé depuis plusieurs mois, s’est déclaré samedi très impatient de pouvoir rejouer au football quand les compétitions pourront reprendre après le coronavirus. Le champion du monde n’a fait que huit apparitions sous le maillot de Manchester United, handicapé par une blessure à la cheville. En janvier, il avait finalement subi une opération qui devait théoriquement le tenir éloigné des terrains au moins un mois. Mais c’était avant que le foot anglais ne soit stoppé pour une durée indéterminée en raison de l’épidémie de Covid-19.
Près de 4 mois d’absence
«J’ai déjà repris l’entraînement et les touchers de balle», a déclaré Pogba, qui n’a plus joué depuis le 26 décembre, au United Podcast diffusé sur le site du club anglais. «Ça fait un moment que je ressens de la frustration (de ne pas pouvoir jouer). Maintenant que j’y suis presque, je pense juste à revenir et à m’entraîner pleinement avec l’équipe et tout».
«Je n’ai jamais eu à faire face à quelque chose comme ça dans ma carrière, mais je veux le prendre du bon côté. Cela me donne encore plus envie de revenir et de bien faire. Et, oui, ça me montre aussi à quel point j’adore le football», a assuré le footballeur français. Revenant sur les circonstances de sa blessure, Pogba a expliqué qu’elle remontait au début de la saison et qu’il lui avait fallu faire preuve de beaucoup de patience pour en sortir. «J’ai donc supporté cela pendant longtemps, en m’entraînant et en essayant de jouer avec. Après m’être arrêté, on a découvert que j’avais une fracture», a-t-il raconté. «J’ai donc dû me faire opérer et maintenant (…) je ne ressens plus de douleurs et j’espère que je serai de retour très bientôt», a-t-il expliqué.
Chômage technique aux frais du club pour des salariés de Sheffield United
Sheffield United a annoncé mettre au chômage technique une partie de ses salariés permanents et occasionnels en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, mais que ceux-ci continuent à toucher la totalité de leurs salaires durant ce repos forcé. Le club de Premier League a toutefois insisté sur le fait qu’il ne recourra pas à l’argent public, dans le cadre du programme de maintien de l’emploi du gouvernement britannique, pour financer ces mesures.
«Le Sheffield United Football Club a informé son personnel de la décision de mettre au chômage technique certains employés qui ne sont pas en mesure d’effectuer leurs tâches quotidiennes habituelles pour le moment», a indiqué le club dans un communiqué. «Le club confirme que le personnel permanent et occasionnel continuera d’être payé intégralement, malgré les difficultés rencontrées pour faire face à l’impact du Covid-19», est-il ajouté. Les Blades, qui se rapprochaient des places qualificatives pour la Ligue des champions avant que l’épidémie de coronavirus ne mette le football anglais à l’arrêt il y a un mois, n’ont pas exclu de recourir au programme de maintien de l’emploi à l’avenir. Un peu plus tôt dans le mois, plusieurs clubs de Premier League s’étaient attiré les foudres de l’opinion et de la classe politique britanniques en annonçant leur intention de faire appel aux deniers publics pour financer leurs plans de chômage partiel notamment.