Deux brigades cynotechniques de la protection civile (PC) ont entamé samedi de nouvelles recherches de l’enfant Houaychi Ahmed Soheib (4 ans), disparu depuis jeudi 16 septembre courant, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la direction de ce corps constitué à Bechar . «Les deux brigades, dépêchées spécialement à Bechar par la direction générale de la protection civile (DGPC), ont entamé dès samedi matin une vaste opération de recherches et de ratissage de la zone limitrophe du domicile du disparu, un Oued et les autres lieux, dans une nouvelle tentative de le retrouver», a déclaré à l’APS, le responsable de la cellule, le sous lieutenant Baali Abou Bakr Sedik. Outre le pistage des odeurs du disparu avec des chiens dressés, les deux brigades disposent de chiens de questage qui ont la faculté et les capacités de rechercher en surface et en tout milieux, les personnes disparues dans différents milieux, même sans odeur de référence, dans un endroit défini, a-t-il expliqué. Les deux brigades qui ont été dépêchées à partir de la wilaya de Mascara sont spécialisées dans les recherches de personnes disparues, a-t-il précisé. La mystérieuse disparition du petit Soheib à proximité de son domicile familial sis au quartier de «Bechar-Djedid» (sud de la commune de Bechar), a été marquée par un véritable élan de solidarité tant des citoyens que des autorités locales de la wilaya, qui se sont rendues récemment au domicile familial de l’enfant disparu en signe de soutien. Parallèlement, une enquête judiciaire a été ordonnée par le procureur de la république près le tribunal de Bechar. Elle a été diligentée par la police judiciaire de la sûreté de wilaya. Dès l’annonce de la disparition de l’enfant, une vaste opération de recherches a été enclenchée par la protection civile, les services compétents de la sûreté de wilaya, la gendarmerie nationale et des centaines de citoyens de Bechar, dont plusieurs avec des chiens renifleurs, mais aucune trace du disparu n’a été découverte à ce jour.