Le portail électronique lancé par le ministère de l’énergie consacré au retrait des autorisations et déclarations des opérateurs économiques pour l’importation et l’exportation des produits sensibles a été mis en service, indique un communiqué du ministère. Dénommé «TASSAREEH», ce portail électronique, qui est accessible sur PC ou téléphones portables, est un service public moderne qui s’inscrit dans le cadre de la numérisation du secteur de l’énergie, lit-on dans un communiqué publié sur le site officiel du secteur de l’énergie. Ce portail électronique est destiné au retrait des autorisations et déclarations d’importation et d’exportation des produits sensibles, indique-t-on de même source. «L’opération de retrait de ces autorisations et de ces déclarations se fait par voie numérique», a indiqué la même source, précisant que l’opérateur économique du secteur public ou privé doit déposer son dossier «électroniquement». Le portail permet à l’opérateur économique de suivre toutes les étapes d’étude de son dossier jusqu’à l’obtention de l’autorisation ou de la déclaration sans avoir à se déplacer à l’administration centrale. Avec la mise en service de ce portail, «les autorisations et déclarations d’importation et d’exportation des produits sensibles se feront uniquement via le système numérique TASSAREEH».