La courbe épidémiologique due au coronavirus continue d’être ascendante sans marquer de pause ces derniers jours. La tendance haussière des nouvelles contaminations se poursuit et marque un nouveau pic, l’Algérie ayant enregistré 554 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) durant les dernières vingt-quatre heures, contre 527 la veille, selon le bilan présenté, hier, par le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar.
Le nombre de décès a connu une légère hausse, passant à 12 les dernières vingt-quatre heures, contre 10 la veille. Le nombre de guérisons, quant à lui, a enregistré une forte hausse avec 441 patients guéris ayant quitté les établissements hospitaliers les dernières vingt-quatre heures, contre 332 la veille. Concernant les patients en réanimation, leur nombre a connu une légère baisse, s’établissant à «56 patients se trouvant en soins intensifs durant les vingt-quatre dernières heures» contre 58 la veille, a indiqué le porte-parole du Comité scientifique.
Ces nouveaux chiffres, annoncés, hier, par le Dr Fourar lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de coronavirus en Algérie, portent «le nombre total des cas confirmés 20.770, soit 1,3 cas pour 100.000 habitants lors des dernières 24 heures, celui des décès à 1.040, alors que le total des patients guéris est passé à 14.792». Le même responsable a fait savoir, en outre, «que 73% des décès représentent la catégorie d’âge de 60 ans et plus».
Détaillant un peu la répartition à travers le pays des cas des nouvelles infections au coronavirus, il a précisé que «31 wilayas ont enregistré un taux inférieur à la moyenne nationale», tandis que «7 wilayas n’ont recensé aucun nouveau cas positif au coronavirus durant les dernières 24 heures», ajoutant que «18 wilayas ont enregistré entre 1 et 5 cas, et 23 autres ont notifié plus de 6 cas chacune».
Le même responsable a souligné que la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d’hygiène et de distanciation physique, rappelant l’obligation du respect du confinement et du port des masques. Il a aussi appelé, comme il le fait chaque pour tenter de sensibiliser un peu plus, à veiller à la santé des personnes âgées, notamment celles souffrant de maladies chroniques, cela d’autant que c’est dans cette catégories de personnes qu’on constate le plus grand taux de décès depuis le début de la pandémie.