Plusieurs entreprises publiques et privées spécialisées dans les produits d’hygiène et de production ont entamé des mesures administratives leur permettant de doubler leur production, introduire de nouveaux produits dans leurs gammes et demander des quotas supplémentaires pour les intrants nécessaires à la production. Selon la direction générale de la gestion du secteur public marchand (DGGSPM) au ministère de l’Industrie et des Mines, les opérateurs du secteur public sont déjà en phase de doubler le régime de leur production. Il en est ainsi de l’Entreprise nationale des détergents et produits d’entretien (Enad), via sa filiale Shymeca-Algérie, du groupe d’industrie pharmaceutique Saïdal ainsi que l’Entreprise de fabrication des produits parapharmaceutiques et d’hygiène corporelle (Socothyd).
L’Enad propose une large gamme de produits d’hygiène corporelle et de lessive en poudre outre le décapants pour sol (Nadhaf). Sa filiale Shymeca produit, quant à elle, le gel hydro-alcoolique désinfectant pour les mains, le nettoyant pour surfaces, le savon liquide et l’eau de javel. La capacité de production de ces entreprises, selon l’APS, est de 1 000 unités/jour pour le gel désinfectant et le savon liquide, 4 000 litres/jour pour les nettoyants de surfaces ainsi que 12 000 doses d’eau de javel à 32° et 4 500 unités d’eau de javel à 12°, a fait savoir le même responsable. Elles devront augmenter leurs capacités de production à
3 000 unités/jour de gel désinfectant et de savon liquide, 20 000 litres de nettoyant pour le sol et 10 000 bouteilles d’eau de javel, selon la même source citant le ministère de l’Industrie.
De son côté, Saïdal s’emploie au parachèvement des procédures liées à la production du gel désinfectant conformément aux standards adoptés pour couvrir les besoins du marché. Le produit sera disponible sur le marché mi-avril prochain. Outre les antalgiques (paracétamol) et la vitamine C, les laboratoires Saïdal prévoient la production de 500 litres d’alcool par jour pour l’approvisionnement des structures de santé.
Pour sa part, Socothyd a adopté une nouvelle stratégie de production en s’orientant vers la production des bavettes en collaboration avec un autre opérateur et la commercialisation des gants produits par une société algérienne privée. Socothyd est présente sur le marché avec une gamme de produits variés à savoir le coton, les bandes plâtrées et élastiques, compresses oculaires, rouleaux salivaires, coton dermatologique, coton à gaze stérile, bande à gaze, les compresses stériles, les compresses à gaze et le coton hydrophile non stérile.
(Source APS)