Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar, a sollicité lundi, au cours de la réunion du Bureau fédéral, la Fédération algérienne (FAF), pour l’attribution d’une prime au CR Belouizdad et à l’Olympique Médéa, respectivement champions d’Algérie 2019-2010 de Ligues 1 et 2, en raison de l’absence d’un sponsor. « En l’absence d’un sponsor pour les championnats de Ligues 1 et 2, la LFP a sollicité l’aide de la FAF pour l’attribution d’une prime pour les deux clubs consacrés. La FAF va étudier la faisabilité de ce projet », a indiqué l’instance fédérale hier sur son site officiel. Le CRB a été déclaré champion d’Algérie, après l’adoption par les membres de l’assemblée générale de la FAF du choix de la consultation écrite qui prévoyait de désigner les lauréats et les promus, tout en annulant la relégation, conséquence de l’arrêt définitif de la compétition en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19), alors que l’Olympique Médéa a terminé champion de la Ligue 2, synonyme d’accession en compagnie de trois autres formations : la JSM Skikda, le WA Tlemcen et le RC Relizane.

Préparation de la cérémonie
Au cours de la réunion du BF, le président de la LFP a évoqué « la préparation d’une cérémonie pour la remise des trophées aux clubs déclarés champions », tout en appuyant « les décisions prises par le dernier Bureau fédéral tenu en session extraordinaire le mercredi 15 juillet 2020, dont l’arrêt définitif de la saison 2019/2020 et le choix de l’option 3 consacrant les lauréats, les clubs qui accèdent, sans relégation, suite à la consultation écrite initiée par la FAF auprès de la famille du football national». Par ailleurs, concernant les litiges nés suite à la situation liée à la pandémie de Covid-19, le président de l’instance dirigeante de la compétition a indiqué qu’un «planning va être mis en place dans les prochains jours pour organiser des réunions régionales avec les clubs professionnels et les représentants des joueurs (capitaines d’équipe), en présence de Me Youcef Hamouda, président de la chambre nationale de résolution des litiges (CNRL) et éventuellement les présidents de Ligues», afin de solutionner lesdits problèmes. Enfin, Medouar a annoncé « la mise en place, au niveau de la LFP, d’un logiciel pour gérer les dossiers administratifs des jeunes catégories (U13, U15, U17 et U19) et des entraîneurs, ce qui permettra à la Ligue et aux clubs d’éviter de nombreux problèmes vécus par le passé ». n