Oussama Derfalou est très inspiré cette saison quand il s’agit de conclure. Au total, l’avant-centre a inscrit 5 buts et délivré 1 passe décisive dans le championnat néerlandais. Le tout en 11 apparitions sur 12 journées. Des prestations très encourageantes qui ne pourraient que lui rouvrir grand les portes de l’équipe nationale s’il réussit à maintenir ce degré de performances d’ici les prochains rendez-vous de l’Algérie avec Vitesse Arnhem.

En octobre dernier, il était dans les plans de Djamel Belmadi puisqu’il l’avait appelé pour le stage en Autriche et au Pays-Bas avant de donner la réplique au Nigéria et Mexique. Mais il n’a pas joué la moindre minute. Sa dernière apparition, c’était la première d’ailleurs, avec les « Verts » remonte au 22 mars 2019 face à la Gambie dans un duel comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique 2019 que les « Fennecs ». Un tournoi que Mahrez & cie remporteront plus tard.
Après cette consécration, le groupe de Belmadi est devenu assez fermé avec des places très chères. Darfalou le savait pertinemment. C’est pour cela qu’il semble doubler d’efforts pour persuader le driver de l’EN de l’intégrer dans ses plans. L’ancien sociétaire pourrait profiter du fait que Bounedjah ne soit plus aussi tranchant devant.
Aussi, Islam Slimani ne joue plus avec Leicester City et devrait changer d’airs dès l’hiver prochain.

Le sélectionneur lui a déjà témoigné de l’intérêt
Ces données pourraient augmenter les chances de l’ex-Usmiste d’être présent lors des prochains regroupements. A commencer par celui en mars 2021…si jamais il pouvait garder sa courbe « buts » au même niveau puisque les fers de lance sont jugés sur ça principalement. Auteur de 6 réalisations lors de la phase de préparation avec son team néerlandais, actuel 4e du classement, l’avant-centre de 27 ans a confirmé la tendance en Eredivisie en affichant des stat’ très prometteuses avec un 521 minutes passées sur les terrains (la saison dernière il a compilé 774 en championnat sur tout l’exercice). Il était titulaire à 6 reprises pour 5 entrées en cours de jeu. On croit que ses prestations et sa productivité peuvent lui garantir une place dans le onze permanent. Ce qui devrait l’aider à consolider son statut d’international. En tout cas, pour lui, « El-Khadra » reste un objectif majeur. « Je ferai tout pour regagner une place en équipe nationale. Je vais profiter de tous les prochains matchs pour gagner encore des points et tenter de convaincre le coach Belmadi, Inch’Allah. Je redoublerai d’efforts pour être convoqué dès le stage du mois d’octobre. C’est toujours un honneur d’être retenu dans la liste de Belmadi », avait-il déclaré en septembre et, effectivement, au mois d’octobre il était là. Mais ce n’était pas le cas en novembre écoulé. Ce qui est certain, c’est que le premier responsable de la barre technique des « Guerriers du Sahara » n’est pas insensible à ses efforts. C’est déjà bon signe. Surtout quand on sait qu’il l’a vu à l’œuvre de près en le retenant pour 4 regroupements depuis qu’il a été désigné aux rênes techniques. n