Après Sputnik (Russie), Pfizer/BioNTech (Etats-Unis/Allemagne), Moderna (Etats-Unis) et Sinopharm (Chine), voilà qu’un autre laboratoire entre en lice dans la liste restreinte des futurs fournisseurs (annoncés) de vaccins anti-Covid. Cette fois, la provenance est de Grande-Bretagne. Le laboratoire Astra Zeneca annonce ainsi avoir développé un vaccin, dont les avantages seraient nombreux.
Cette liste de fournisseurs ne risque pas de se clôturer de sitôt. Il faut s’attendre à ce qu’il y ait d’autres fanfaronnades, puisque à ce jour, aucune des annonces faites n’a été mise sur le marché. Tous les vaccins, il faut bien le préciser, restent au stade d’essais, en attente de validation et de promulgation.
Cette course contre la montre entre les laboratoires, à coups de milliards de dollars – en investissements et en gains escomptés -, sera sans aucun doute la problématique principale de l’année 2021. Les enjeux que suscitent déjà les vaccins sont énormes et dont l’impact reste encore indéterminé.
Une actualité qui ne pouvait épargner l’Algérie.
A l’heure actuelle, face à l’incertitude du «marché», le gouvernement n’a pas encore tranché le choix du vaccin. Une attitude logique et sage à plus d’un titre. L’heure n’est pas à prendre le risque de se retrouver comme «pays-cobaye». Quand il y va de la santé de millions de citoyens, la précipitation ne peut être une bonne posture. Trop de paramètres sont à prendre en considération. Il y a entre autres les étapes à accomplir avant d’opter pour un ou plusieurs choix. Les plus évidentes sont la prospection, la négociation et la disponibilité de la logistique adéquate pour la distribution des vaccins. Un schéma sur lequel table Abderrahmane Benbouzid, le ministre de la Santé, qui a d’ailleurs rappelé, il y a deux jours, que le choix du vaccin «n’est pas une question de moyens financiers». La santé des citoyens n’a certainement pas de prix et reste la priorité des priorités. Toutefois, un facteur semble être omis, ou tout au moins négligé. Il s’agit de l’adhésion des citoyens, indispensable à toute opération de vaccination. Ceux qui croient qu’elle est d’emblée acquise se trompent amplement.